Qui sommes-nous ?

Notre boutique

Notre distillation

Notre récolte

Notre production ancestrale

Ancien restaurant du Saut du Loup à Gourdon

Ce sont trois générations de distilleurs de Lavande qui se sont succédé au Saut du Loup. 
Grâce à notre Alambic datant de 1930, nous avons su garder les méthodes de distillation artisanale. Notre procédé ne nécessite aucun solvant, seulement de l'eau de source et du Lavandin non traité, le tout chauffé au feu de bois. 

Nous n'ajoutons rien au produit final.

Procédé de fabrication de la distillation du Lavandin

foncionnement de l'alambic
    A chaque distillation, nous mettons 50 kg de Lavandin dans la cuve principale et de l'eau de source. 

     Une fois que les vapeurs sont brûlantes, elles passent par le serpentin (refroidi par de l'eau de source en perpétuelle circulation) ce qui permet la condensation de ces vapeurs. 

     L'eau que l'on avait mis dans la cuve est redevenue liquide et a entraîné avec elle l'essence (l'huile) contenue dans la fleur. 

     Dans l'essencier, l'huile et l'eau se séparent par différence de densité (l'huile étant plus légère, elle flotte à la surface).

     Après de 7 heures de distillation, nous récupérons 1 litre d'huile essentielle. 
L'eau, devenue eau florale, sort du second robinet sur l'essencier, nous en conservons la moitié pour la vente et la seconde moitié sera réutilisée dans la distillation du lendemain.  

Petite histoire de la distillerie

Récolte du Lavandin

Nous détenons la chaîne de production de la  matière première au produit fini.

     Nous garantissons une huile essentielle et une eau florale de fabrication ancestrale.

    

 D'abord bouilleurs de cru, la famille Millo a distillé, dès le début du XXème siècle, de l'eau de vie, de la fleur d'oranger et du lavandin. Leurs champs en restanques (vignes, orangers bigaradiers) se trouvaient à Pont du Loup et à Courmes jusqu'au gel de 1954.

     Dès les années 70, la seconde génération, redevenue productrice et récoltante, replante les champs pour reprendre, quelques années plus tard, la distillation, arrêtée depuis lors.  

      Enfin, la troisième génération, dans les années 2000, a choisi de faire perdurer la tradition de la distillation. Mais les champs de l'époque ayant disparu, la Lavande provenait d'un producteur bio des Alpes de Haute Provence.

     Depuis 2016, nos propres champs de lavandin ont repris vie tout près du site du Saut du Loup.